dimanche 14 octobre 2012

Divagation d'un simple cerveau première


Trois heure du mat
Le nez dans la bière
Ici une moitié de nousdeux
Du fond de son hangar
Et qui contemple
La mort du goulag
Ivre...

De tout la haut
Qu'elle est belle et macabre
Ta déchéance
Mon p'tit
Patchanka
Barbare...

Même s'il est vrai
Qu'il ne sert à rien
De jouer les durs
Dans le no man's land
Standard
De tes angoisses...

Tu ne pouvais pas savoir
Pauvre novice
Que tout ça
N'était que vent de sable
Givre sur ton pare brise
De non-être
Débile...

Un p'ti shot de strychnine
Une taffe de nicotine
Sur taxée
Vent putride de liberté consumée
Pourrir
Te détruire
Oui mais quand même
Soumis à la gabelle...

Ganja
Foot
Alcools
Bagnole
Bleu blanc rouge
Et bannière étoilée
Révolution
Masturbation
Mypornmotion
Et prix du lait...

Tu finis ta branlette
Avant de rentrer dans ton Weltanschauung
Mort comme un nouveau née
Sordide de solitude et d'ignorance
Dégueulant cette immonde
Boulimie dégénérative...

Martini
Dans mon coktail molotov
Moins SLD
Crack boursier
Et overdose de foutage de gueule
T'exhibe salement
Ta pauvre tronche
Et la fin de ta tumultueuse
Descente aux enfers
Heureuse...

L'odeur scabreuse
De cette mascarade
T'excite
Et t'achève
Entre rire et pleure
Mort et coma
Exaltation
Et orgasme...

Nous planons sur des illusions
Et tapissons de notre ombre
Des famines meurtrières
Nous bâtissons des murailles
Barricadant des salmigondis
De non sens
Abrutis...

J'me marre
J'm'en branle
Jamais psyché et l'autre
N'ont été si concret
Si bandant
Les cons
Merci Léo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire