dimanche 14 octobre 2012

Vendredi. Sixième jour de picking et les premiers abandons. Deux allemandes qui logeaient à quelques kilomètres de là ont disparut. Gaston et Camilla, si fière et courageux aux premières secondes de l'aventure nous quittent après deux bins lamentablement remplis en quatre heures. Le poids des escabeaux, le choc de la journée de boulot.
Erin se plaint du manque de rendement de son équipe de cueilleur. La pomme, si choyé pendant toute une saison, est un enfant gâté. Elle n'attend pas. Une fois mûre, doit être cueilli sans plus tardé. Cette pomme, fille de le biodynamie, aromatisée à la bouse de vache et à la corne pillée, cette petite pomme vaut de l'or, mais Nousdeux ne se rendent pas encore compte. Ils vivent ces heures de relative douceur concentrer sur les marches de leur escabeau et sur la vie sociale qui, en anglais prend des formes qui déjà, peuvent être effrayante pour qui saurait regarder derrière les faux semblants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire