lundi 17 novembre 2008

Yahou.

Que dire? Putain mais que dire? Je vous jure que je m'arrache les cheveux devant cet écran depuis deux semaines mais rien à faire, rien ne va. Les phrases s'échappent, les mots se barrent, les syllabes se faufilent entre mes phalanges et tout ce petit monde se rassemble à l'écran pour me faire un pied de nez des plus agaçants. De plus, le professeur intégré étourdi me nargue tous les dix mots en sur lignant grassement mon inaptitude à orthographier. Je n'ose pas me dire qu'il se moque des problèmes grammaticaux. Je patauge dans un marasme gluant d'idées sordides et de rhétoriques suffocantes depuis que j'ai repris le chemin de cette entreprise périlleuse qu'est la rédaction précédent la publication sur internet de notre vie, hmmffff....
Vous vous dites sûrement, quelle belle introduction optimiste et guillerette qui donne tout plein d'envie, de bonheur et de joie de vivre à nos petits lecteurs impatients de savoir dans quelle bourbier nous sommes encore aller nous empêtrer jusqu'aux genoux, hiboux, cailloux, joujoux.
Sachez brave gens qu'il n'en est rien et que, pour le moment, nous pouvons candidement déclarer que tout va bien dans le meilleur des mondes. Notre première impression est largement positive et se situe bien au delà de ce que nous n'avions osé espérer. Nouveau pays, nouvelles rencontres, nouvelles façons de faire, nouveau ciel étoilé, nouveaux oiseaux, nouveaux arbres, nouvel accent...
Alors voila, une fois introduit, le plus dur est fait, le blog est lancé et le lien entre vous et nous pourra désormais être entretenu. Mais n'oublier pas, un ou deux petits mots de votre part nous font à chaque fois un seul mais immense plaisir et n'hésiter pas à correspondre avec nous par boite e-mail interposée pour un peu plus d'intimité. Et quand même, quand on y pense, New Zealand.

3 commentaires:

  1. Allez alllez la, je suis trop content de vous lire, je vais cherhcer la devinette je reviens

    RépondreSupprimer
  2. Ola vous deux, je suis votre magnifique aventure qui me laisse rêveur et attend avec impatience de vos nouvelles et la prochaine énigme.
    Bis à vous deux et bonne année.

    RépondreSupprimer