mercredi 18 février 2009

We do well in gton (mort de rire)

Journée pain de sucre, sirop d'érable, dîner chez l'Antoine et la Juliette un dimanche midi. Sweet, very sweet, dans la douceur estivale de Wellington. Pas besoin de marcher, nos corps se meuvent d'eux même. On observe le gens, les arbres, les bâtiments. On se laisse imprégner par la douceur de l'instant, sans sac à dos, sans appareil photo, magique. On se permet, un peu, beaucoup. Terrasse à l'ombre. Il est vrai que tu as toujours un salaud pour passer la débroussailleuse justement à ce moment là, mais imperturbable nous sommes. Et puis, faut bien qu'il y en ai qui bosse, bordel!

Avons nous fait l'amour ce jour là mon ange? Avant ou après le saké? Les draps s'en souviennent ils? Les voisins aussi! Merde. Tant pis pour eux. Tant mieux pour nous.

1 commentaire: